Site Loader
rendement d'un panneau voltaique

Que ce soit pour contribuer à la préservation de l’environnement ou économiser sur sa consommation d’électricité, les panneaux voltaïques représentent un très bon investissement. Amortissable sur 9 à 15 ans, l’utilisation de ce type d’énergie peut rapporter jusqu’à 3500€ par an. Pour cela, il est indispensable d’optimiser au maximum le rendement des panneaux solaires. Dans cet article, on vous révèle quelques astuces pour rendre vos panneaux voltaïques plus productifs que jamais.

Se renseigner sur l’ensoleillement de sa région

Comme les panneaux voltaïques fonctionnement grâce au rayonnement du soleil, l’ensoleillement dans sa région joue un rôle prépondérant dans la rentabilité de ce dernier. Pour optimiser le rendement de ses panneaux solaires, on peut obtenir un devis panneaux voltaïque et se renseigner sur le potentiel d’ensoleillement de sa région grâce à un cadastre solaire.  Ce dernier permet de savoir avec précision la production potentielle d’énergie de votre panneau solaire. Ces informations vont alors vous donner un aperçu de la quantité d’énergie maximum que vous pouvez produire dans votre région en fonction du nombre de panneaux que vous utilisez.

Orienter les panneaux plein Sud et les incliner à 30°

Pour optimiser le rendement de ses panneaux solaires, il est indispensable de savoir la meilleure exposition selon sa région. Pour capter le plus d’énergie solaire, il faut que les rayons du soleil soient perpendiculaires aux panneaux solaires.  De ce fait, l’orientation idéale pour une maison établie dans l’hémisphère Nord est plein Sud.  Cela permet notamment de capter le maximum d’éclairement à midi ainsi qu’en hiver même quand il fait assez froid.

En outre l’exposition, l’inclinaison du toit influence également la production en énergie des panneaux solaires.   En effet, ce facteur va déterminer l’angle formé par les rayons de soleil et ainsi le rendement du panneau solaire.  Malheureusement, la course du soleil n’est pas le même tout au long de l’année. Aussi, pendant l’hiver l’inclinaison idéale est de 60° tandis que le meilleur angle au printemps est de 45°. Enfin en été, l’angle d’inclinaison optimal est 20°. Pour un bon rendement tout au long de l’année, il faut alors choisir une inclinaison à 30 ou 35° par rapport à l’horizon.

Raccorder en parallèle des panneaux les moins bien exposés

Que ce soit une végétation, une antenne parabolique ou encore une fenêtre de toit, plusieurs éléments peuvent constituer une zone d’ombre pour les panneaux solaires et impacter leur production d’énergie. Le véritable problème c’est que les cellules photovoltaïques sont montées en série. Ainsi, si une d’elles se trouve dans une zone d’ombre, c’est l’ensemble du panneau solaire qui cesse de fonctionner. Pour réduire alors la déperdition d’énergie, on peut raccorder en parallèle les panneaux solaires les moins exposées de manière à ce qu’ils n’affectent pas la production en énergie des autres panneaux.

Entretenir régulièrement les panneaux solaires

La production en énergie des panneaux solaires dépend principalement de l’entretien de ces derniers. En effet, les feuilles mortes, la neige, les salissures d’oiseaux, les suies ainsi que le pollen peuvent contribuer à ralentir la production d’électricité. Ainsi, il est vivement conseillé de nettoyer régulièrement les panneaux solaires pour optimiser le rendement de ses panneaux. C’est surtout recommandé quand le toit n’est pas suffisamment incliné pour que l’eau de pluie les rince naturellement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *