Site Loader
prêt pour acheter un terrain

Les prêts pour achat de terrain nu sont plus difficiles à obtenir. En effet, les organismes de crédit considèrent que ce type de prêt présente plus de risque que pour l’achat d’une maison ou d’un appartement. Dans la majorité des cas, vous aurez à fournir un bon nombre de justificatifs.

Des informations pertinentes sur le terrain

Les organismes de crédits auront besoin de se rassurer et vous demanderont des informations relatives à vos projets sur le terrain que vous comptez acquérir. Pour vérifier la véracité des informations que vous allez leur fournir, vous devrez faire certaines études et analyses préalables.

Recourir au service de professionnel

Dans un premier temps, vous devrez consulter un géomètre professionnel qui fera l’étude de faisabilité de votre projet sur le terrain. Le géomètre prendra les mesures nécessaires et établira les zones de passage pour l’accès à votre terrain. Il faut savoir que les servitudes de passages sont très importantes pour la valorisation d’un terrain nu. Plusieurs organismes de crédit vont s’appuyer sur ce détail pour vous accorder ou non votre prêt pour l’achat. Par la suite, vous aurez besoin de vous adresser à un architecte ou à un professionnel du bâtiment pour obtenir un devis pour la construction que vous voudriez installer sur le terrain. Dans d’autres cas, vous aurez à présenter certains permis, si vous comptez exploiter le terrain pour d’autres objectifs, comme un projet agricole ou pour l’extraction de minerais. Ces informations permettront à l’organisme de crédit de vérifier si votre projet est viable ou non.

Terrains bruts ou terrains finis

Si vous comptez acheter un terrain pour y construire une ou des habitations, les terrains finis sont plus conseillés. Ce type de terrain est déjà desservi par ouvrages publics comme des canalisations et limite le risque de dépenses imprévu. Les organismes de crédits sont plus enclins à accorder un prêt pour l’achat de ce type de terrain que pour les terrains totalement vierges. L’installation d’un réseau d’égout, l’adduction d’eau et d’électricité peut se révéler bien plus chère. La réalisation de vos projets peut être compromise dans de telles circonstances. Le zonage du terrain et les contraintes d’urbanisme imposé par les autorités locales sont également à vérifier avant de se lancer dans l’achat d’un terrain. Si vous achetez un terrain pour y construire une habitation, alors que cela est interdit par les réglementations locales, votre projet et votre demande de crédit tomberont à l’eau.

Les efforts personnels que vous pourriez apporter

Les organismes de crédit pourraient vous accorder le prêt si vous présentez toutes les qualités requises pour rembourser votre crédit. Il existe également d’autres techniques qui pourraient faciliter l’option du prêt pour l’achat d’un terrain.

Des conditions personnelles de l’emprunteur

Avant de vous accorder un prêt, l’organisme de crédit aura à vérifier vos revenus mensuels. En effet, c’est à partir de ces derniers que vous vous acquitterez des mensualités pour rembourser votre prêt. Cependant, vous aurez l’occasion de négocier les modalités de ce remboursement, afin de l’adapter à vos possibilités budgétaires pour chaque mois.

Placer un acompte

Si vous placez un acompte auprès de votre vendeur, vous pourriez rassurer l’organisme de crédit qui ne supportera qu’une partie du prix d’achat. C’est une bonne technique qui permet d’obtenir plus facilement un crédit pour acheter son terrain. Aux yeux de l’organisme prêteur, la valeur de l’acompte varie selon le type de terrain que vous souhaitez acquérir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *