Site Loader
construction maison

Tout le monde rêve d’avoir son propre chez-soi et de vivre dans un cocon douillet, la raison pour laquelle certains se lancent dans l’achat  de l’immobilier tandis que d’autres préfèrent  la construire par ses propres moyens. La seconde option semble même être plus attrayante étant donnée que le propriétaire pourra avoir une demeure qui conviendra à ses attentes. Cependant, en dehors de l’emplacement du bien à construire, le budget est aussi à prévoir. Dans ce genre de circonstance, faire un emprunt auprès de la banque est la solution la plus proche.

Quel est le bon plan immobilier pour la construction de sa maison ?

Budget serré ? Pas de panique, les organismes sont là pour venir en aide à tout intéressé qui désire construire leurs propres habitats. Mais avant de sauter le pas, les futurs propriétaires sont vivement conseillés d’effectuer une simulation de prêt pour faire jouer la concurrence entre les différents organismes emprunteur. Pour ce faire, il ne faut prendre en compte que le coût de la main d’œuvre, les équipements nécessaires sans oublier de prévoir les frais annexes. Les frais annexes comprennent notamment le frais de notaire, les intercalaires sans oublier de prendre en compte les dépenses qui sont liées à l’électricité ou au gaz naturel à titre d’illustration.

Quels sont les prêts disponibles ?

Pour la construction de sa maison, la banque octroie à l’intéressé plusieurs types de prêt  qui peuvent leur permettre de financer la majeure partie des projets.  Il y a d’abord le prêt à taux zéro qui s’adresse uniquement aux familles qui construisent pour la première fois leur premier logement. Très bénéfique et avantageuse pour les nouveaux acquéreurs, cette forme d’emprunt peut financer jusqu’à 40 %  des dépenses aux dépens de la géolocalisation du bien à construire.  Dépourvue de frais supplémentaires et de taux d’intérêt, cette forme d’emprunt permettra aux futurs propriétaires d’économiser et d’augmenter leurs pouvoirs d’achat. Ensuite, il y a le prêt conventionné qui, à l’inverse du crédit à taux zéro, peut être accordé sans conditions de ressource.  Cependant, son taux d’intérêt est assez plafonné en fonction de la durée de remboursement. Par ailleurs, cette forme d’emprunt n’est toutefois accordée que par les organismes financiers qui ont conclu une convention avec l’Etat. Aussi, en dehors des frais liés à la construction, le crédit conventionné couvre aussi les dépenses liées  aux travaux d’aménagement si toutefois ces derniers dépassent largement les 400 euros. Pour en avoir le cœur net, il est possible de visiter moncreditimmo.org

Qu’en est-il des prêts spécifiques ?

Des crédits spéciaux comme ceux qui sont octroyés aux agents de la fonction publique. Il s’agit notamment des prêts immobiliers fonctionnaires qui ne sont adressé qu’à cette catégorie de salariés. Il permet donc aux fonctionnaires de se procurer un bien immobilier ou d’en construire un selon ses envies. Toutefois, ce prêt ne pourra couvrir les dépenses de ces agents publics que si la demeure à acheter ou à construire se trouve à 50 km de son lieu de travail. Sa mensualité est souvent plafonnée à 3800 euros et la durée du remboursement ne doit pas aller au-delà de 15 ans. En somme les crédits pour la construction d’une nouvelle demeure sont assez divers que ce soit pour les fonctionnaires ou les salariés faisant le bonheur des futurs acquéreurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *